astrologie horaire

astrologie horaire

Ce forum de discussion porte sur l’astrologie traditionnelle occidentale, plus précisément sur l’astrologie des interrogations, l’astrologie des élections et l’astrologie natale avec ses techniques Révolutions, Directions, Progressions et Transits.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
Le Ciel
Ephémérides
Phases de la Lune
Carte
astrologie gratuite

Partagez | 
 

 REVES/ 1. INTRODUCTION SUR LES REVES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patricia
Fondateur
avatar

Messages : 979
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 63
Localisation : 5660 Bruly

MessageSujet: REVES/ 1. INTRODUCTION SUR LES REVES   Mer 9 Aoû - 10:48

par ALICIA le Jeu 20 Oct 2016 - 15:03

Bonjour au forum

Patricia me donne l’opportunité d’intervenir sur  son site où je pourrai aborder  avec vous un sujet qui me passionne : « LES REVES » ; On y ajoute « SYMBOLES ET MYTHES » car l’architecture de nos rêves se construit autour des symboles. Les mythes y font aussi leur apparition. Et l’Astrologie est tout à fait en lien avec la Mythologie puisqu’on y retrouve les dieux et les déesses qui sont à la base des récits mythologiques et qui sont les maîtres de nos thèmes.
Et je la remercie du fond du cœur de m’accorder sa confiance et  de me faire bénéficier de cet espace.
Juste en préambule et pour que vous puissiez juste comprendre mon cheminement je vous fais un raccourci de mon parcours.


" />

Je suis entrée en psychanalyse comme on entre en religion il y a 25 ans dans une période de vie très dure où tout s’écroulait. A la suite de la lecture  de « L’Homme à la découverte de son âme » deCG JUNG, je n’ai eu de cesse de trouver un ou une psychanalyste « jungien(e) ».Pas simple en Lorraine il y a 25 ans…
J’ai donc eu la chance de rencontrer Nicole Joanni, psychanalyste,  qui avait été  élève de  Charles Baudoin, disciple de CG JUNG (Charles Baudouin a fondé en 1924 l'Institut International de Psychagogie et de Psychothérapie à Genève).Et la première chose qu’elle m’a demandé ce fut de mettre un cahier et un crayon sur ma table de nuit pour noter mes rêves, tous mes rêves.
Puis comme je vivais dans le cadre de ces rêves des phénomènes « extra-sensoriels » très perturbants, m’amenant à me poser la question de savoir si je ne « pétais » pas les plombs, sur ses conseils j’allais aussi consulter un psychiatre-psychanalyste Richard MEYER à Strasbourg qui a fondé l’EEPSSA à Strasbourg.
Celui-ci m’a largement rassuré en me disant que j’étais tout à fait normale mais que j’avais juste une sensibilité particulière dans ce domaine. Et il me fit la même recommandation : celle de noter mes rêves et de voir s’il y avait bien un lien entre rêve et réalité.
J’ai suivi une partie de son enseignement et notamment des thérapies de groupes et c‘est lui qui m’a encouragée à devenir psychothérapeute.
Ensuite j’ai rencontré Brigitte Bregeron psychanalyste jungienne, élève de René Cahen qui a traduit toutes les œuvres de Jung en Français. Elle est également diplômée en criminologie pour les enfants.

" />

Le travail sur les rêves a été essentiel. Elle m’a aussi accompagnée durant 5 ans et c’est elle qui m’a enfin poussée à ouvrir mon propre cabinet et elle est devenue mon superviseur.
Et pour finir j’ai rencontré Geneviève Salvatge, spécialiste des rêves. Elle a écrit quelques ouvrages sur les rêves et a fait sa formation avec Christian Charrière qui d’abord journaliste et écrivain , à la suite d’un voyage dans l’Himalaya , a consacré le reste de sa vie au décryptage des rêves.(vous pouvez voir sa biographie sur Wikipédia).Il a écrit de nombreux livres sur ce domaine et je vous recommande si vous êtes intéressés de lire , si vous le trouvez encore, le baptême de l’Ombre(premier livre que m’avait recommandé de lire N.Joanni suite à des rêves très perturbants) et le Maître d’Âme, une écriture très poétique.
Ma collaboration avec elle s’est prolongée jusqu’à cette année. Une bonne dizaine d’années !!!.Mais je continue toujours de noter mes rêves, en tout cas ceux dont le souvenir reste très vivace au réveil.
Plus quelques stages dont un à l’Académie des rêves » à Montpellier avec G.H.QUintard et P.Janin. D’où est extrait le texte suivant et qui faisait partie de l’introduction à ce stage.

Pour aborder le sujet très vaste des rêves et avant d’aller à la rencontre des symboles et archétypes, je vous propose juste un bref aperçu du sommeil et des rêves : passages extraits du livre de  Maillard et Bony « les rêves » - documents remis par l’Académie des rêves -

I - Exploration du sommeil Sleep

Les rêves surviennent la nuit pendant notre sommeil et représentent en moyenne 20% de notre vie.Ce sont eux qui nous entraînent sans qu’on le veuille consciemment vers nos souvenirs plus ou moins enfouis et des peurs plus profondes.
80% des personnes ne se souviennent pas de leurs rêves. Il en reste 20% qui s’en souviennent. Mais tous nous rêvons sans exception même si nous n’en avons pas le souvenir. Sauf lorsque parfois nous nous réveillons brusquement au milieu d’un rêve .Et généralement ce sont les dernières images dont nous allons nous rappeler car le rêve est totalement évanescent.
Les scènes s’effacent rapidement et si nous n’avons pas l’habitude de les noter il n’en reste rien au bout de quelques secondes. Sauf si la scène comporte des images très fortes ou un cauchemar qui fait qu’au réveil nous serons de bonne ou mauvaise humeur……
Toujours selon Maillard et Bony nous rêverions à peu près 100 mn en une nuit. Les rêves les plus importants et ceux dont on se souvient le mieux ont lieu durant les quinze à vingt minutes du sommeil paradoxal et très souvent le matin avant le réveil.


" />

Au cours du siècle dernier les chercheurs ont beaucoup progressé pour expliquer et comprendre la mécanique du rêveur.

Tout démarre à partir du moment où nous nous  glissons sous la couette et faisons l’obscurité dans notre chambre. Là nous sommes dans les starting-blocks pour notre parcours onirique qui n’est pas de tout repos pour le cerveau. Apparaissent les images de la journée, nos soucis, nos problèmes, etc..
A un moment donné, tout doucement, nous sombrons dans ce qu’on appelle « le sommeil lent ».Des expériences ont été faites en posant des électrodes sur le cerveau de cobayes humains et on a pu mesurer qu’à ce moment-là on obtient un tracé d’ondes lentes et de faible amplitude. D’ailleurs notre corps en ressent les effets. La tête bascule, le rythme cardiaque diminue et le tonus musculaire baisse. Les pupilles ne se contractent plus.
C’est le stade I du sommeil qui peut durer de dix secondes à dix minutes. Sous le crâne le cerveau émet des ondes particulières beaucoup plus lentes que celles de la journée. Ce sont les ondes alpha. Mais à ce moment-là nous pouvons aussi nous réveiller brutalement au moindre bruit.
Dans le cas contraire si notre sommeil continue, nous allons passer à la phase II, celle du sommeil léger. Cela va durer environ vingt minutes. Le tonus musculaire, bien que diminué, n’est pas complètement effacé. La respiration devient plus régulière. Nous commençons à vraiment nous détendre.

Mais ce n’est pas encore le sommeil profond car à ce moment-là nous pouvons encore être réveillé si on nous secoue ou par un bruit plus violent.
Puis si tout se passe bien, on arrive au stade III, le sommeil profond avec des ondes cérébrales encore plus lentes. On  y reste environ dix minutes pour arriver au stade IV qui est celui du sommeil très profond. C’est ce qu’on appelle le sommeil réparateur, celui qui nous permet de récupérer. Toutes nos fonctions vitales à ce stade sont au minimum. Que ce soit la tension, la respiration, le rythme cardiaque.
Là nous dormons depuis au moins 90 minutes et l’on revient au stade II, un sommeil plus léger qui va agir comme une vraie tempête. Retour des ondes alpha. L’activité du cerveau va à nouveau s’accélérer mais c’est un mécanisme totalement involontaire qui va mettre en jeu des mécanismes différents du vrai réveil.

A ce moment-là nous sommes envahis d’images oniriques. Nous pouvons accomplir des prouesses, voler, se retrouver à faire des choses incroyables……ET pourtant notre corps reste toujours profondément endormi ; il est mou, on n’a plus de tonus musculaire, hormis les mains, les pieds, et les petits muscles du visage. C’est à ce moment aussi que les hommes peuvent avoir une érection. Les pupilles sont en mouvements rapides dans tous les sens (ce sont les REM).C’est dans cette période qu’on peut parler. La respiration devient irrégulière, le rythme cardiaque s’accélère…. Il suffit d’observer son chien ou son chat quand il dort pour se rendre compte de ce que c’est.

" />

Nous pouvons avoir  exactement les mêmes attitudes et les mêmes mouvements involontaires durant cette phase.
Mais les mouvements ne suivent pas. Si au niveau du cortex cérébral, des neurones moteurs sont mis en marche, les mouvements qu’ils commandent n’aboutissent pas tout simplement parce que les nerfs qui transmettent les ordres sont bloqués par un mécanisme inhérent au sommeil paradoxal au niveau de la moelle épinière.

C’est l’hippocampe et les régions voisines qui semblent être à la source des images développées pendant les rêves. A ce moment si on nous réveille on peut se souvenir de ce que l’on rêve. Selon notre âge, le soleil paradoxal occupe entre 5 et 20% de notre cycle de sommeil, soit environ quinze minutes. Cette période nous ramène à une période d’éveil très courte, d’une minute environ. Pas suffisant pour qu’on reprenne vraiment conscience. Et d’une manière générale on repart pour un nouveau cycle de sommeil dans les bras de Morphée en repassant par toutes les mêmes phases. Au bout de 90 minutes le sommeil paradoxal refera son apparition avec tous les rêves.
D’après les chercheurs, même si nous rêvons au cours de toutes les phases, c’est pendant le sommeil paradoxal qu’ont lieu les rêves les plus importants
A tout de suite sur un autre post.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astrologiehoraire.nice-forums.net
 
REVES/ 1. INTRODUCTION SUR LES REVES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Dico rêves] Police
» Les reves apres prieres,rituels..
» Les reves et les cauchemards ont ils une signification ?
» Une introduction aux Rêves Magiques
» cauchemars, reves bizarres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
astrologie horaire :: Astrologie :: Rêves, Symbolisme et Astrologie-
Sauter vers: